"Bookcrossing"

Ou comment partager la culture en lâchant des livres dans la nature.

Les chroniques de Sandrine en mode "Bookcrossing" ou comment partager la culture en lâchant des livres dans la nature

Mon idéologie

Attention à ne faire aucun amalgame avec le lieu, l'histoire, comme je le précise c'est une symbolique d'espoir. Je ne rentre dans aucun débats ....

Je trouve le concept très enrichissant, il permet de partager la culture et moi par la même occasion de faire connaitre mon univers.

 

J'ai eu envie en signe symbolique, de placer mes partages de livres présents et  futurs sur le muret du square de la déportation.

 

En rappel de l'unité soudée que nous sommes et qui malgré l'oppression sous-jacente mais somme toute omniprésente, continuera d'avancer et de s'entraider pour sortir de l'ignorance et de l’aveuglement de cette société individualiste  qui nous asservit. 

Qu'est-ce que le bookcrossing

Le bookcrossing, autrement appelé BC ou BX, est un phénomène mondial dont le principe est de faire circuler des livres en les « libérant » dans la nature pour qu'ils puissent être retrouvés et lus par d'autres personnes, qui les relâcheront à leur tour.

Les expressions francophones du phénomène sont « livre voyageur », « libérez un livre » ou « passe-livre ». 

 

La base du bookcrossing est un site web1, qui permet principalement d'enregistrer les livres et de suivre leur parcours. Si quelqu'un décide de relâcher un livre en bookcrossing, il obtient sur le site un numéro identifiant unique (BCID pour BookCrossing ID) qui permet de garder trace du voyage du livre.


Écrire commentaire

Commentaires : 0